Pourquoi 7 jeunes Français sur 10 envisageraient-ils de partir en exil ?

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

On juge souvent un pays selon ses qualités, qu’elles soient infrastructurelles, de santé ou encore d’éducation, sauf que du point de vue des individus et plus encore des jeunes individus, ce critère paraît quelque peu erroné.

En fait, c’est surtout et principalement la dynamique voire le « momentum » à savoir la capacité future à créer de nouvelles opportunités, à générer de la prospérité et à préserver la stabilité – notamment fiscale et sécuritaire – qui détermine l’attraction d’un pays tant par rapport à l’étranger que par rapport à ses propres citoyens.

Force est de constater qu’en dépit du « nouveau monde » décrété par le jeune président de la République – En Marche – Emmanuel Macron, la France ne semble malheureusement et toujours pas s’inscrire dans une dynamique attractive.

Le chômage de masse poursuit son augmentation, les infrastructures publiques se détériorent, les systèmes d’éducation comme de santé manquent cruellement de moyens, l’insécurité et l’islamisme prospèrent dramatiquement, l’économie est en panne sèche, les impôts battent le record mondial tandis que l’inflation augmente et que les salaires stagnent.

Dans ces conditions dont les causes ont souvent quarante ans d’âge, dans un pays que ses propres « élites » n’aiment pas au point de ne pas en célébrer le plus grand fait d’armes à savoir la victoire de 1918 contre l’agression allemande – car il y eut bien un défenseur, la France, et un envahisseur, l’Allemagne – peut-on s’étonner que des jeunes Français puissent imaginer leur avenir ailleurs ?

Si un tel constat est profondément attristant, si bien des arguments existent pour montrer que l’herbe n’est le plus souvent pas plus verte ailleurs, cette absence de dynamique positive, ce manque d’espoir en une marge de progression positive, ce déficit de foi en l’avenir confèrent malheureusement quelque pertinence à l’imagination de ces jeunes Français.

Il appartient donc aux dirigeants politiques de faire ce pour quoi ils sont élus : rétablir l’ordre et la sécurité partout sur le territoire, rétablir les conditions d’une nouvelle prospérité économique, intellectuelle et technologique, rétablir des systèmes d’éducation et de santé justes, efficaces et humains.

S’ils persistent à ne rien faire, s’ils persistent à accepter l’inacceptable, s’ils persistent à nier à la France ses racines, ses valeurs et son mode de vie, alors le choix de l’exil de la part de jeunes Français sera certes infiniment triste mais résultera directement de cette terrifiante spirale politique du renoncement.

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Une pensée sur “Pourquoi 7 jeunes Français sur 10 envisageraient-ils de partir en exil ?

  • 8 novembre 2018 à 11 h 57 min
    Permalink

    Je ne pense pas que les jeunes se sentent “vraiment” concernés par les guerres… Ils sont assez pragmatiques et s’intéressent plus à leur avenir qu’au passé… Le futur, dans quel état ? une majorité des jeunes sont directement impliqués et se sentent concernés par l’Environnement !!! Et là, les politiques françaises et européennes sont d’une absence désespérante ! La seule réponse qu’ils veulent bien apporter est financière, et encore, puisque ce sont les citoyens qui devraient encore mettre la main à la poche tandis que les capitalistes pourraient trouver une nouvelle façon de s’enrichir en investissant vert !!! C’est le point principal d’intérêt de nos jeunes et bien que moins jeune, mais maman d’un ado, complétement d’accord avec leurs réflexions ☺

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *