Intense polémique après les mots d’Eric Zemmour sur le prénom d’Hapsatou Sy

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

La polémique ne cesse pas d’enfler mais pas nécessairement dans le sens qu’on aurait pu imaginer. Dans le cadre de l’émission télévisée « Les Terriens du dimanche » présenté par Thierry Ardisson sur la chaîne C8, l’essayiste Eric Zemmour aurait insulté l’animatrice franco-sénégalaise Hapsatou Sy qui, par conséquent, envisagerait de porter plainte.

Présentant son dernier livre intitulé Destin français, Eric Zemmour a débattu du « grand remplacement » et indiqué à Mme Sy que le prénom Corinne lui irait très bien.

« Normalement, chez moi, en tout cas depuis une loi de Bonaparte qui a malheureusement été abolie en 1993 par les socialistes, on doit donner des prénoms dans ce que l’on appelle le calendrier, c’est-à-dire les saints chrétiens », a expliqué le polémiste alors interrogé sur le prénom Zohra, donné par l’ancienne ministre sarkozyste Rachida Dati à sa fille.

« Je m’appelle Hapsatou et je suis française », lui rétorque alors Mme Sy. « Hé bien votre mère a eu tort », enchaîne M. Zemmour. Il n’en fallut guère plus pour qu’une majorité médiatique et politique exprime sa vive désapprobation des propos de l’essayiste jugés « racistes, xénophobes » et même « fascistes ».

Parmi la population française toutefois, tant sur le terrain que sur internet, la réaction est majoritairement inverse à savoir que beaucoup estiment qu’Eric Zemmour n’exprime là que du bon sens.

« Qui oserait appeler ses enfants Christian et Christiane s’ils naissaient et vivaient en Algérie ou au Maroc ? » s’interroge un internaute. « Le choix du prénom est à la fois fondamental et précurseur d’une intégration réussie. Les fils d’Antonio ou de Rodriguo s’appellent Jacques et Pierre, » ajoute un autre en prenant exemple sur l’immigration italienne et espagnole en France.

A contrepied donc du consensus politico-médiatique, une majorité de Français ne semble pas voir dans les propos de M. Zemmour quelque sujet à polémique et s’inquiète toujours plus d’une présumée volonté de brider la Liberté d’expression politique.

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications et d'étoffer notre traitement plus équilibré de l'actualité, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 2 euros par semaine.
  2. En ligne avec 5 euros par mois.
  3. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

6 pensées sur “Intense polémique après les mots d’Eric Zemmour sur le prénom d’Hapsatou Sy

  • 21 septembre 2018 à 11 h 34 min
    Permalink

    J’ai connu une famille d’immigrés polonais qui ont demandé de changer le prénom de leurs enfants.
    Ainsi, par exemple, Wladislas est devenu Jean.
    Ces gens ont été assez intelligents pour comprendre que l’intérêt de leurs enfants était de s’intégrer dans le pays qui les avait accueillis.

    Répondre
  • 21 septembre 2018 à 13 h 10 min
    Permalink

    Eric Zemmour à parfaitement raison cette provocatrice sénégalaise n’est pas à sa place elle serait mieux chez elle avec sa famille à vendre des noix de cola et du poisson au marché Sandaga de Dakar .
    plutôt que de créer des polémiques sur un plateau de télévision aux fins de satisfaire son égo attirer sur elle de la pub et soutirer du moins essayer de l’argent à Eric Zemmour par voie judiciaire . complaisante en sa faveur et tout ce ramassis de faux culs qui ouvrent leur grande gueule .

    Répondre
  • 21 septembre 2018 à 14 h 09 min
    Permalink

    Bien sûr que le choix du prénom est important ne serait-ce que pour accéder à un emploi. Et oui !

    Répondre
  • 21 septembre 2018 à 15 h 34 min
    Permalink

    Je ne vois rien de raciste dans les propos de Mr Zemmour .Pourquoi certaines personnes prennent “la mouche ” sur des vérités .nous n entendons parler de racisme que de la part des “souchiens “Pourtant c est monnaie courante que nous soyons insultés et humiliés par des non souchiens .Injures du genre :les françaises toutes des putains ,ou je nique ta mère ,etc …et les abrutis comme ce médine qui incite à la haine de la France et des français et qui veut PROFANER un lieu de massacres.c e n est pas du RACISME ??????

    Répondre
  • 21 septembre 2018 à 16 h 46 min
    Permalink

    Tempête sans nom… mais avec un prénom objet de discorde….L’arbre qui masque la forêt ?

    Répondre
  • 21 septembre 2018 à 18 h 58 min
    Permalink

    Autrefois les prénoms donnés aux enfants devaient figurer dans le calendrier. Ça commence à faire beaucoup avec toutes ces personnes, pensant qu’à leurs droits et pas à leurs devoirs envers la France. Cette dame me paraît bien fragile et si cela lui est si difficile de vivre chez nous, qu’elle reparte chez elle en Afrique. Nous n’avons pas à nous plier en permanence devant toutes ces personnes, ne se sentant pas chez elles en France.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *