Impôts et fiscalité : les Français sont au bout du rouleau et frisent la crise de nerfs

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Contributeur
Claire Beauchamp est féministe, libérale et passionnée d'histoire politique.

Les opinions exprimées ci-dessous sont uniquement celles de l'auteur et ne sont en aucune façon celles de Le Politique. Pour la liberté d'expression, vous êtes invités à contribuer au Débat.

Le constat depuis l’arrivée à l’Elysée d’Emmanuel Macron, le « libéral » (1), est accablant. Non seulement la situation générale du pays est globalement négative parsemée d’un chômage record, d’une croissance famélique, d’une sécurité nationale détériorée, mais les Français n’ont jamais payé aussi cher l’incompétence de leurs dirigeants politiques.

Au prix d’une Ferrari en or, ils n’obtiennent qu’une vieille charrette en incapacité d’avancer, bref si l’on comparait le gouvernement économique de la France à une entreprise, le seul mot qui conviendrait serait au mieux « abus de confiance », au plus vrai « escroquerie ». Si avec Nicolas Sarkozy avait-on l’espoir de travailler plus pour gagner plus, avec Emmanuel Macron, on travaille et on paye plus pour avoir beaucoup moins.

Tout cela n’étonnera bien sûr pas ceux qui n’ont pas voté pour lui et en connaissance de cause puisqu’il a largement inspiré la calamité économique de François Hollande et a multiplié les chômeurs lorsqu’en poste à Bercy, il préparait sa campagne présidentielle selon son ancien camarade socialiste Christian Eckert.

Bonne dernière de cordée en Europe, la France serait dirigée par des « premiers de cordée » dont les résultats sont si pathétiques qu’ils feraient bien mieux de cesser tout travail séance tenante et de laisser le pays tranquille.

Cet article est réservé aux Abonnés. 75% reste à lire.

Abonnez-vous pour 5€ et soutenez Le Politique.
Le Politique est intégralement financé par ses Abonnés:
– Soutenez un média indépendant,
– Accédez à l’intégralité du site,
– Ne lisez que le plus pertinent.

Abonnez-vous ou Connectez-vous

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications et d'étoffer notre traitement plus équilibré de l'actualité, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 2 euros par semaine.
  2. En ligne avec 5 euros par mois.
  3. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Claire Beauchamp

Claire Beauchamp est féministe, libérale et passionnée d'histoire politique.

Commentaires fermés.