Le charme d’Emmanuel Macron à droite a-t-il vraiment existé ?

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Ses alliés médiatiques s’en émeuvent, le charme d’Emmanuel Macron n’opèrerait plus auprès des électeurs de droite ! Pourtant, cette affirmation part d’un postulat qui semble quelque peu facile et qu’il convient de revoir.

Lorsqu’il était candidat à la présidence de la République, Emmanuel Macron avait en effet quelques arguments pour séduire une partie de la droite.

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

Présenté comme « libéral » par l’écrasante armada médiatique qui l’a porté jusqu’à l’Elysée et qui devrait s’offrir une initiation à la théorie économique (1), Emmanuel Macron a pu en effet séduire à la fois par sa jeunesse, par sa défense de l’Europe – une cause sensible pour de nombreux électeurs de droite libérale, et par son optimisme.

Réduire toutefois ces quelques arguments à une séduction effective est un raccourci que la réalité des urnes n’a que très partiellement démontré.

Cet article est réservé aux Abonnés. 75% reste à lire.

Abonnez-vous pour 5€ et soutenez Le Politique.
Le Politique est intégralement financé par ses Abonnés:
– Soutenez un média indépendant,
– Accédez à l’intégralité du site,
– Ne lisez que le plus pertinent.

Abonnez-vous ou Connectez-vous

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.