Julien Dray se dit « un bon marxiste », vive la dictature du prolétariat ?

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

L’ancien député socialiste Julien Dray avait fait preuve de réalisme récemment en avouant que la situation des banlieues était extrêmement tendue et que l’intégration républicaine avait échoué. Mais il serait en pleine rechute alors qu’il espère mener la liste du Parti Socialiste (PS) pour les élections européennes de 2019.

En effet, « je suis un bon marxiste, je préfère un pas en avant que mille programmes, » a déclaré Julien Dray au micro de France Inter. Si Karl Marx a grandement contribué aux idées politiques et si ses œuvres méritent une lecture attentive, l’application de sa doctrine n’a débouché que sur d’immenses catastrophes aussi bien humaines qu’économiques.

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

« Si quelqu’un se revendiquait du nazisme il serait à juste titre poursuivi immédiatement, par contre ‘marxiste’ ne pose aucun problème… » commente Denis Payre, fondateur de Nous Citoyens et de Croissance Plus. Au vu de l’actualité la plus récente qui assiste au dénuement du Venezuela, qui ose croire aux lendemains qui chantent du marxisme devrait probablement se cantonner à la théorie et éviter toute tentative de mise en pratique.

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *