Guerre commerciale : Merkel avec Trump au détriment de Macron ?

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Alors que le président américain Donald Trump caracole dans les sondages de popularité contrairement à ses deux homologues européens Emmanuel Macron et Angela Merkel, cette dernière pourrait bien « s’accommoder » de l’amitié franco-allemande pour défendre son industrie nationale et son bénéfice commercial record.

Les échanges de ces derniers jours, semi-discrets, entre Berlin et Washington rappellent cette époque récente quand la chancelière Merkel célébrait les liens franco-allemands pendant que ses services de renseignement (BND) espionnaient apparemment le tout Paris au profit de leurs collègues de l’agence nationale américaine de sécurité (NSA) ; une conception particulière de la « solidarité européenne ».

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

Profitant du long voyage en Afrique d’Emmanuel Macron ponctué d’une partie de basket et d’une sortie en boîte de nuit, Angela Merkel sait qu’une mauvaise nouvelle supplémentaire surtout d’ordre économique pourrait bien lui coûter la chancellerie après son accord passé in extremis avec le ministre de l’intérieur Horst Seehofer sur l’immigration.

Cet article est réservé aux Abonnés. 75% reste à lire.

Abonnez-vous pour 5€ et soutenez Le Politique.
Le Politique est intégralement financé par ses Abonnés:
– Soutenez un média indépendant,
– Accédez à l’intégralité du site,
– Ne lisez que le plus pertinent.

Abonnez-vous ou Connectez-vous

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.