En Marche vers une super-taxe foncière ? BFMTV et l’AFP relancent le débat !

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Rappelez-vous, il y a 17 mois le candidat Emmanuel Macron était si déstabilisé qu’il avait démenti en direct sur France 2 les « rumeurs » qui circulaient au sujet de la fiscalité immobilière qu’il promettait de « ne pas augmenter d’un centime ».

Elu depuis président de la République principalement sur la promesse de supprimer la taxe d’habitation en la compensant par des économies, de multiples informations sont venues confirmer ce qu’avait expliqué Le Politique dès mars 2017 et qui fut injustement accusé de diffuser de fausses informations (Fake News) en dépit de ses multiples explications – certains médias n’ayant bien sûr retenu qu’un premier article sur une douzaine.

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

Non seulement après le dernier rapport de la Cour des comptes, a-t-on appris qu’évidemment la suppression de la taxe d’habitation sera compensée par la dette et donc par nos impôts, et pas du tout par des « économies ».

Mais mieux encore, BFMTV confirme par le biais de son site d’information immobilière La Vie Immo et de l’AFP (1) les informations de Le Politique explicitées dès mars – avril 2017 annonçant qu’une super-taxe foncière viendrait probablement remplacer la taxe d’habitation.

Ainsi, en fait de « cadeau » électoraliste, Emmanuel Macron et En Marche préparaient-ils bien un bouleversement de la fiscalité immobilière qui serait défavorable à terme aux propriétaires immobiliers.

La fiscalité dans ce domaine atteignant un tel niveau presque confiscatoire que Le Politique avait osé poser au conditionnel la question « En Marche vers la fin du droit de propriété ? », allumant ainsi la mèche d’un déchaînement médiatique indigne d’une démocratie et sans aucune possibilité de répondre aux attaques d’un « grand » quotidien totalement pro-Macron et de ses filiales.

« Afin de compenser la suppression de la taxe d’habitation, le gouvernement envisage de reverser une partie de la taxe foncière aux communes, » écrit désormais La Vie Immo ajoutant que « pour financer les départements, le gouvernement envisagerait alors d’affecter un impôt national. »

Sauf que rien n’est dit sur comment ce dernier sera à son tour compensé ou financé et considérant l’état des finances publiques (+33 milliards d’euros de dette en un an malgré une pression fiscale record), il est fort à parier qu’une fiscalité augmentée ou nouvelle s’en chargera.

Il est donc absolument savoureux ou plutôt très amère de constater qu’alors que la loi dite anti-Fake News vient tout juste d’être votée à l’Assemblée nationale, ce qui fut dénoncé comme une « Fake News » pendant la campagne présidentielle 2017 n’en était pas une.

La vérité n’est pas bonne à dire et Le Politique l’a compris lorsque lui fut ordonné de supprimer ses articles, avec un ton et un acharnement médiatique que jamais aucun autre parti politique, de gauche comme de droite, n’a osé entreprendre ne serait-ce qu’au centième.

Ainsi donc deux conclusions : la première, une « Fake News » dénoncée comme telle pendant une campagne présidentielle par tous les médias « progressistes » était la vérité ; la deuxième, Emmanuel Macron a été élu sur une fausse promesse qui pour le coup pourrait bien être assimilée à une authentique « Fake News ». S’appliquera-t-il donc rétroactivement à lui-même sa propre loi ?

Les autres partis politiques, désormais seuls garants certes très défavorisés de la démocratie et de la République, ne sauraient rester plus longtemps silencieux sur ces manipulations dommageables.

Quant aux propriétaires immobiliers, posez-vous deux questions : 1) lorsque vous repayez en impôts et taxes divers (intérêts de base composés inclus) votre bien immobilier à l’Etat en 30 à 50 ans selon les cas, êtes-vous véritablement propriétaire ? 2) une taxe foncière élargie voire variable ne serait-elle pas dans les faits un équivalent bien commode d’un « loyer fictif » payé à l’Etat ?

Pour avoir posé de telles questions dans le cadre élémentaire du débat démocratique et Républicain, Le Politique fut extrêmement malmené à l’occasion d’une élection présidentielle malheureusement discutable dans son déroulement. Rarement le débat politique Républicain n’a été aussi limité et réprimé en France alors qu’en même temps de véritables et dangereux extrémismes se développent tous azimuts.

Notes

(1) La taxe foncière va-t-elle remplacer la taxe d’habitation pour les communes ?, 03/07/2018, BFMTV La Vie Immo via AFP.

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

4 pensées sur “En Marche vers une super-taxe foncière ? BFMTV et l’AFP relancent le débat !

  • 4 juillet 2018 à 23 h 30 min
    Permalink

    Je croyais ; que l’on ne parlait plus pour augmenter l’immobilier pour les propriétaires , et voila qu’ils en reparle c’est honteux nous avons pendant des dizaines d’années rembourser le paiement de nôtre maison j’ vais dire aux autres surtout n’achetait pas pour être propriétaire , car il faudra payer toute nôtre vie
    Un conseil restait locataire vous serez moins volés

    Répondre
    • 6 juillet 2018 à 20 h 02 min
      Permalink

      c est certain les proprios ont tjrs tort mm si les locataires ne paient pas merci macron!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre
    • 8 juillet 2018 à 22 h 12 min
      Permalink

      Oui mais faut trouver à louer
      Comment fait-on si plus personne veut etre propriétaire ?

      Répondre
  • 7 juillet 2018 à 18 h 17 min
    Permalink

    Des belles grosses économie a faire
    1) arrêter de payer les salaires a vie de c’est gros feignants du parlement
    2) arrêter de dépenser du fric dans les déplacements inutiles car il y a asse a faire en France
    3) mettre fin a des repas a des prix de la bourgeoisie
    4) arrêter de prendre des migrants il n’y plus de place en France et il y a trop de SDF
    5) il y en a encore plein d’autre je ne peux tous les citer
    il faut arriver a un juste milieu ne pas pomper que les travailleurs (homme ou femme) pour renflouer les caisses de l’état qui n’arrête pas de jeter notre argent public par les fenêtres.
    un jour il vont s’étonner qu il y est une révolution (voir guerre civil) en disant pourquoi ils font ça,on a tout fait pour eux!!! mais malheureusement il n’auront rien fait pour protéger notre France,ils s auront tout fait pour les riches!
    alors une fois qu’ils n y aura plus de différence de classe il n auront plus le choix de se bouffer la gueule entre eux !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *