Mireille Knoll : La “fatwa” du CRIF contre Le Pen et Mélenchon amplifie les tensions

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Contributeur
Francis Demay est Saint-Cyrien et Colonel (er), ancien de la MMFL et de la DGSE.

Les opinions exprimées ci-dessous sont uniquement celles de l'auteur et ne sont en aucune façon celles de Le Politique. Pour la liberté d'expression, vous êtes invités à contribuer au Débat.

La journée du 28 mars 2018 semblait consacrée à l’unité nationale et à la mémoire des héros, comme le Colonel Arnaud Beltrame. La marche blanche organisée en mémoire de Madame Mireille Knoll, assassinée dans des conditions particulièrement lâches et odieuses, aurait pu en être le point d’orgue.

Hélas, le CRIF a pris une lourde responsabilité en décidant de déclarer Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon “persona non grata“, à cette manifestation publique. Il a fallu que les forces de l’ordre prennent la décision de les “exfiltrer” pour leur éviter qu’ils soient malmenés plus gravement.

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

Certes le CRIF est issu de la Résistance et de la clandestinité depuis 1943, mais il n’a pas le pouvoir d’un Etat pour lancer ce type d’interdiction, presque une fatwa… En France, le droit de manifester fait partie de nos droits, et le droit de participer à une manifestation en est la réciproque.

Le CRIF a pris le risque de rendre les relations interreligieuses plus tendues et difficiles en France, d’autant qu’il sait bien que l’antisémitisme le plus virulent est d’origine islamiste. Etait-ce bien nécessaire dans le contexte actuel ?

Notes

Le titre original de cette contribution est : L’intolérance en France est “En Marche.”

Selon les informations communiquées par Jean Messiha, membre du bureau national du Front National (FN), Marine Le Pen n’a pas été exfiltrée mais écartée quelques moments du cortège afin de l’éloigner d’individus hostiles.

Ces informations furent ensuite confirmées par les mêmes médias qui avaient annoncé ladite exfiltration.

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Francis Demay

Francis Demay est Saint-Cyrien et Colonel (er), ancien de la MMFL et de la DGSE.

3 pensées sur “Mireille Knoll : La “fatwa” du CRIF contre Le Pen et Mélenchon amplifie les tensions

  • 29 mars 2018 à 10 h 00 min
    Permalink

    Je suis un citoyen juif, j etais a cette marche blanche , meme si je ressens un malaise car l ambiance n y etait pas assez sereine , je me refuse a defiler aux cotes d islamo gauchistes qui organisent sur la voie publique , chaque semaine des manifestations antijuives , melenchon et ses sbires, allies objectifs des assassins n ont aucune place avec nous , donc soutien total au crif

    Répondre
    • 29 mars 2018 à 10 h 06 min
      Permalink

      Merci pour votre commentaire. Pensez-vous de même concernant Mme Le Pen ?

      Répondre
  • 29 mars 2018 à 11 h 18 min
    Permalink

    Et on peut entendre et lire presque partout “Unité nationale”! ..Billevesées que tout cela.!…La guerre des religions aura bien lieu….elle ressemblera étrangement à celle de Troie..Elle y ressemble déjà en fait …et depuis pas mal de temps..l’infiltration se produit régulièrement, inexorablement, faute de décisions fortes….et le moment viendra ou l’explosion sera inévitable avec toutes les conséquences dommageables que l’on peut imaginer….Nos décideurs politiques sont morts de trouille devant certaines décisions à prendre…et plus le temps passe,… plus la paralysie gagne du terrain.
    Combien faudra-t’il de victimes innocentes pour que l’on réagisse? Nul ne le sait…..mais ça fait peur! 13.000 fichés S aujourd’hui…combien demain?Sans doute beaucoup plus….sans compter les “dormants”…Il serait grand temps de mettre de l’ordre républicain dans tout cela….et ce n’est pas l’interdiction du CRIF qui a été faite hier qui améliorera les choses…..Tout au contraire, elles vont faire monter les enchères..et les extrémismes aussi….A dresse les communautés les unes contre les autres on prend un risque énorme…dont la paix est absente et le dictat bien présent…les grands principes moraux étant quant à eux “modulés” selon le camp qui les utilise, voire ignorés….Bonjour l’avenir!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *