La réforme du RSI est-elle finalement une bonne nouvelle ?

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Des milliers pour ne pas dire des millions de travailleurs indépendants ont souffert, un jour ou l’autre, des dysfonctionnements du Régime Social des Indépendants (RSI). Certains se sont affiliés ailleurs, notamment à l’étranger au motif d’une liberté autorisée par l’Union européenne (UE), mais ont été ramenés au régime social français par la justice. D’autres ont tout simplement arrêté leur activité et un nombre significatif reste parfois endetté auprès du RSI.

Après des années de difficultés dont on note toutefois qu’elles auraient réduit ces derniers temps, le RSI devrait disparaître à la faveur d’une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Selon les informations (1) communiquées par le Ministère des Solidarités et de la Santé, la phase de transition devrait parvenir à un transfert complet d’ici 2020 et a démarré avec le transfert de la protection sociale des travailleurs indépendants au régime général le 1er janvier 2018.

Cet article est réservé aux Abonnés. 75% reste à lire.

Abonnez-vous pour 5€ et soutenez Le Politique.
Le Politique est intégralement financé par ses Abonnés:
– Soutenez un média indépendant,
– Accédez à l’intégralité du site,
– Ne lisez que le plus pertinent.

Abonnez-vous ou Connectez-vous

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.