Trois législatives et deux avertissements pour Emmanuel Macron

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Bientôt un an après son élection à la présidence de la République, Emmanuel Macron n’est pas au mieux de sa forme et la République en Marche (LREM) piétine. Pire, elle recule, du moins dans les urnes puisque sur trois législatives partielles tenues le 18 mars 2018, seule une s’avère de bon augure pour le « Jupiter » disrupteur.

En Haute-Garonne, Joel Aviragnet (PS) a pulvérisé son adversaire Michel Montsarrat (LREM) avec 70,31% des suffrages contre 29,69%. M. Aviragnet a donc gagné avec 10,000 voix d’avance alors qu’il n’en comptait que 91 un an auparavant. « Quelque chose en train de se passer. Il n’y a pas que les militants qui souhaitent la renaissance » a commenté Olivier Faure, candidat à la présidence du Parti Socialiste (PS).

Scénario moins spectaculaire mais tout de même significatif dans le Loiret avec Jean-Pierre Door (LR) qui a récolté 38,20% des suffrages contre seulement 20,20% pour Mélusine Harlé (LREM). Considérant les 13,88% de Ludovic Marchetti (FN), semble-t-il très probable que M. Door conservera son siège à l’Assemblée nationale au second tour.

Consolation pour Emmanuel Macron à Mayotte en pleine crise où la députée sortante Ramlati Ati (LREM) devance au premier tour Elad Chakrina (LR) avec 36,15% des voix contre 32,59%. Si la réélection de Mme Ati au second tour le 25 mars 2018 est possible, elle est loin d’être assurée.

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Une pensée sur “Trois législatives et deux avertissements pour Emmanuel Macron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *