Emmanuel Macron a-t-il mis toute la France à vendre ?

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Contributeur
Charles Rault est analyste et s'intéresse aux questions internationales et politiques.

Les opinions exprimées ci-dessous sont uniquement celles de l'auteur et ne sont en aucune façon celles de Le Politique. Pour la liberté d'expression, vous êtes invités à contribuer au Débat.

« Liquidation totale » serait-on en droit d’afficher sur la devanture de la France tant elle est depuis trop longtemps démontée pièce par pièce par des dirigeants politiques dont on se demande parfois quels intérêts ils servent.

Au-delà de l’emblématique affaire Alstom qui a marquée la campagne présidentielle 2017 à cause des questions de Nicolas Dupont-Aignan à Emmanuel Macron, les ventes d’entreprises, de biens immobiliers, de terres agricoles à des intérêts étrangers se multiplient dans une cacophonie qui conduit à ne plus véritablement savoir quoi est à qui.

Ce qui est sûr c’est que la France ne sera bientôt plus guère propriétaire d’elle-même alors qu’elle ne peut même pas vendre quelques avions Rafale à l’Egypte sans l’autorisation – oui, l’autorisation, adieu « l’indépendance nationale » – des Etats-Unis, notre ultime concurrent sur les marchés militaires.

Ces derniers jours, ce sont des milliers d’hectares de terre agricole qui ont été vendus à des entreprises chinoises à qui nous achèteront donc bientôt chez nous une production agricole de chez nous, produite par nos agriculteurs. De même pour Aéroports de Paris (ADP) dans lesquels les Français ont tant investi et dont l’Etat veut se séparer entièrement.

Outre les questions qui ne manqueront pas d’être soulevées quant à la sécurité, c’est un joyau de plus du « royaume » de France qui est acquis par l’étranger et comme d’habitude probablement à vil prix.

La France est vendue, pièce par pièce, jusqu’au point ou comme bien des Grecs depuis 2008, les Français choisiront peut-être la route de l’exil pour quitter un pays dont ils ne sont déjà plus maîtres dans les faits – les frontières sont de véritables passoires – et dont ils ne seront désormais plus les héritiers réels.

La grande braderie est ouverte et le monde entier non seulement achète mais s’y installe. Les Français n’ont qu’à donc se pousser, affreux populistes !

Lisez aussi : En Marche vers la « super-taxe foncière » variable !

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Charles Rault

Charles Rault est analyste et s'intéresse aux questions internationales et politiques.

Une pensée sur “Emmanuel Macron a-t-il mis toute la France à vendre ?

  • 11 mars 2018 à 13 h 11 min
    Permalink

    La constance de macron a dépouiller notre pays ve en faire une coque de noix vide … et le chômage et la déliquescence du pays est en marche ! Pouvons nous l’accepter !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *