Au bord du précipice, Alain Juppé tacle Laurent Wauquiez

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Enfin de l’ambiance chez Les Républicains (LR) serait-on tenté de dire si cela ne devait pas avoir de conséquence sur l’avenir de la droite et sur ses chances de gagner l’alternance en 2022 contre Emmanuel Macron.

Au concert ininterrompu de critiques – auxquels ne semblent pas adhérer les militants bien au contraire – s’est joint l’ancien premier ministre Alain Juppé qui a déclaré lors d’une conférence de presse à Bordeaux qu’ « à force de reculer, je risque de tomber dans le précipice » en référence à sa prise de distance avec Laurent Wauquiez, le nouveau patron de LR.

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

Affirmant qu’il « ne réagit pas sous le coup de la passion ou de la colère, » l’ancien meilleur d’entre nous selon Jacques Chirac estime que les enregistrements clandestins de Wauquiez à l’occasion d’un cours donné à l’EM Lyon ont des « effets tout à fait dévastateurs. »

Sans rappeler que de tels procédés sont autant illégaux que sujets à bien des questions puisque réservés manifestement aux personnalités politiques de droite, Alain Juppé pense « absurde » le système de défense de Wauquiez. Depuis la cité des vins, l’eau semble donc bien tourner au vinaigre.

Répondez à notre question internet : Laurent Wauquiez est-il plus fort après ses propos à l’EM Lyon ?

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

3 pensées sur “Au bord du précipice, Alain Juppé tacle Laurent Wauquiez

  • 2 mars 2018 à 19 h 04 min
    Permalink

    Alain Juppé, n’a eu de cesse que de vouloir détruire et abattre politiquement le boss, un certain Nicolas Sarkozy par les primaires, avec son copain Raffarin et consorts. Celui que l’ex Président appelait “Le Meilleur d’Entre nous” au regard de 1997, il s’est plutôt trompé Jacques Chirac. Et au regard de la Cour des comptes , la gestion Municipale c’est pas son truc! C’est vrai qu’il eut pas être partout, – A) : à la destruction de la droite , et à B ) : la gestion, et il semble être meilleur au 1er ( la destruction ) – Juppé àa la défaite douloureuse, c’était sa dernière chance (être Mr le Président de la République); La fin de règne est douloureuse, 2O2O , désolé c’est pas gagné: GR UFF 34 http://www.uniondelafranceforte.org

    Répondre
  • 4 mars 2018 à 15 h 19 min
    Permalink

    Juppé n’est plus du tout dans le coup, Il est bien trop vieux pour faire de la politique, nous l’avons assez vu, et place aux jeunes!!!

    Répondre
  • 20 avril 2018 à 4 h 42 min
    Permalink

    Monsieur Juppé retirez vous de la scène politique vous oubliez àvoir été condamné et les milliards que vous avez transférer des caisses de retraite au compte de la sécurité sociale lorsque vous avez été ministre on voit aujourd hui ou en sont les caisses de retraite. On n en veut plus des ringards de la politique de ceux qui manquent de courage. Rester  Bordeaux vous avez votre ligne de tgv Paris Bordeaux et vous avez ainsi contribuer à l endettement de la sncf . Ne parlons pas de votre âge vous devriez être à la retraite.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *