Beaucoup de Français ne croient plus aux « déséquilibrés »

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

« Je suis surprise du nombre de “déséquilibrés” que nous avons aujourd’hui, » a expliqué sur LCI la députée LR des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer osant ainsi braver l’interdit politiquement correct qui consiste à ne pas toujours regarder la vérité en face lorsqu’elle pourrait potentiellement déranger la nouvelle majorité politique En Marche voire gâcher la première rentrée du président de la République Emmanuel Macron.

Déjà en 2014, plusieurs faits jugés comme « divers » mais à forte connotation terroriste présumée et visant délibérément les célébrations et marchés de Noël avaient émaillé l’actualité et tué, blessé des civils innocents. De la célérité avec laquelle le pouvoir judiciaire s’empresserait de désigner certains actes meurtriers en « cas psychologiques », beaucoup d’internautes français commentent ne pas vouloir être pris pour « imbéciles » et qu’ils savent parfaitement que des « actions terroristes » seraient délibérément qualifiées en simple délit de droit commun afin « de préserver la paix sociale. »

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

Ils plaident notamment que le profil des individus présumés psychologiquement fragiles et qui tuent des innocents dans des lieux publics semble souvent le même dans une proportion que l’expertise psychologique aurait bien du mal à expliquer selon ses propres critères. Ces derniers jours, avant, pendant et après les événements terroristes en Espagne à Barcelone et à Cambrils, ont vu la multiplication d’actes volontaires de violence utilisant un véhicule à Sept-Sorts, à Paris et à Marseille – et ce conformément aux instructions délivrées par les mouvements terroristes dans leurs publications.

D’un point de vue statistique, les données disponibles montrent la défiance croissante des Français qui s’exaspèrent à la fois de la « vive émotion » des politiques après les attentats et qui ne croient plus la parole publique quand il s’agit « d’excuser » ce qu’ils considèrent comme de véritables attentats terroristes. A l’instar de cette jeune femme étranglée et dont la justice estime que la tentative d’homicide dont elle a été victime ne relève que de la correctionnelle, le déficit de compréhension entre les Français, Emmanuel Macron, le gouvernement d’Edouard Philippe et la justice s’accroit sensiblement.

Derrière cette défiance grandit la profonde volonté populaire d’en finir avec les terroristes et leurs complices. Emmanuel Macron ne semble pas tout à fait réaliser combien la confiance minoritaire accordée par les inscrits sur les listes électorales le 7 mai 2017 s’est réduite depuis.

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

3 pensées sur “Beaucoup de Français ne croient plus aux « déséquilibrés »

  • 22 août 2017 à 22 h 51 min
    Permalink

    Depuis des années, gouvernants et autres intervenants dont les médias s’ingénient à nous cacher ce que vous, moi, percevons depuis longtemps : l’envahissement de nos sociétés par des gens qui nous détestent et nous prennent pour des idiots. Boumedienne “Nous vous aurons avec le ventre de nos femmes”. Cela s’est traduit par l’interdiction de dénombrer les d’étrangers d’origine musulmane présents sur le sol français. Cela se poursuit avec le vocabulaire du recteur de la mosquée de Paris “nous sommes une religion de tolérance” ce qui ne colle pas avec ce que le Coran professe ; avons nous à être tolérés chez nous ? J’ai suivi avec intérêt vos prises de position pendant la campagne présidentielle et les ai partagées totalement. Cordialement.

    Répondre
  • 23 août 2017 à 19 h 22 min
    Permalink

    à partir de quand les politiques ( ! ) ouvriront leurs oreilles ? descendront de leur plateforme?????c’est précisément ça qui a éloigner les Français des élus, maintenant ils semblent réaliser un peu tard surtout avec les drames qui s’élargissent sur la France et maintenant sur l’Europe… cela donne des idées comme se défendre nous même… puisqu’ils sont à mille lieux de nous

    Répondre
    • 24 août 2017 à 14 h 25 min
      Permalink

      Ancien maire ravi de ne plus l être. Après un mandat avec une équipe majoritairement excellente. Le travail accompli à été remarqué et reconnu dans le sens de l intérêt général. Il a combattu les intérêts particuliers et les intérêts personnels fruits des lâchetés électoralistes. Même si la démocratie est le moins mauvais des régimes elle produit la médiocrité. Question: Comment construire une démocratie d excellence ?
      Réponse difficile bon courage à tous les français

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *