Les Républicains (LR) attaquent Macron sur le régalien

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Est-il choquant de parader avec Rihanna pour faire passer l’amère pilule de la réduction des moyens des ministères régaliens à savoir les ministères des Armées, de l’intérieur et de la justice ?

C’est la question que Les Républicains (LR) semblent poser au nouveau président de la République Emmanuel Macron tant ce dernier semble opter pour des choix plutôt incongrus considérant la situation générale du pays. La menace terroriste n’a jamais été aussi vive, l’insécurité n’a jamais été aussi répandue et violente, la justice n’a jamais été aussi lente.

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

Pourtant, la nouvelle majorité En Marche (REM) semble croire qu’avec moins on fera plus. Certes à droite les économies en matière de dépenses publiques sont généralement plutôt bien accueillies en principe mais s’élèvent de nombreuses critiques quant à où sont-elles réalisées.

En effet, est-il bien opportun de réduire les dotations de ministères aux budgets déjà drastiquement si réduits que la continuité du service public n’est désormais plus toujours assurée ?

« L’Etat régalien perd ainsi, cette année, 1,536 milliards d’euros. Ce désarmement budgétaire unilatéral affaiblit directement la capacité de l’Etat à assurer la sécurité intérieure et extérieure de la France, » estime Guillaume Larrivé, porte-parole LR, pour qui les choix contestables de Macron constituent « une faute contre la Nation. »

Pire encore, « les coupes dans les budgets des ministères sont une folie, » s’exclame le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti et dont la voix compte de plus en plus à droite. La seule certitude est que la baisse des moyens régaliens intervient à un moment charnière où il ne faut surtout pas relâcher l’effort.

Avec de tels choix en effet, se mettre En Marche consisterait de fait à foncer droit dans le mur.

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Une pensée sur “Les Républicains (LR) attaquent Macron sur le régalien

  • 31 juillet 2017 à 11 h 19 min
    Permalink

    Tout à fait vrai mais les LR auraient eu meilleur compte de faire bloc derrière Fillon au lieu de le faire imploser avec le parti, car le régalien était dans les priorités de son programme. Au lieu de cela, ils sont tombés dans le piège de communication sur les fonctionnaires et sur les pseudo affaires et dès qu’ils n’ont plus affichés la nécessaire solidarité avec leur candidat, Macron avait gagné l’élection.
    De plus, en appelant ensuite à voter Macron ils ce sont mis, de fait, complice du désastre qui nous attend.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *