Les Républicains attaquent « le flou » de la majorité présidentielle

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Ce fut un reproche répété pendant les campagnes électorales de la présidentielle et des législatives à savoir « le flou » qui marquerait le programme et les mots d’Emmanuel Macron, désormais président de la République.

Après sa déclaration devant le Congrès réuni à Versailles, les Républicains (LR) estiment qu’Emmanuel Macron ne répond pas « aux attentes légitimes de très nombreux Français » ni ne fixe « un cap pour le quinquennat. »

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

Ce manque de clarté poserait donc plus de questions que de réponses selon Bernard Accoyer, Secrétaire général des Républicains, qui insiste sur « le cap, toujours très incertain pour l’instant » de la nouvelle majorité politique.

L’ancien député LR et désormais premier ministre Edouard Philippe subit une critique similaire en ne précisant pas comment, en raison du « dérapage » du déficit public, le pays réussira à « supporter le poids des promesses électorales » d’Emmanuel Macron.

Rappelant leurs nombreuses interrogations sur la trajectoire budgétaire de la France, les Républicains n’ont donc pas voté la confiance au gouvernement d’Edouard Philippe et estiment à l’instar du Président du Sénat Gérard Larcher que l’augmentation des impôts est la seule certitude.

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *