« Trop complexe », Emmanuel Macron doit quitter Jupiter et revenir sur Terre

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Après la « révélation » comme quoi France Business dépendait en quelque sorte de Bercy lorsqu’Emmanuel Macron était ministre de l’économie, après la découverte inopinée d’un « dérapage » d’au moins 8 milliards d’euros dans le budget 2017, voici la pensée « trop complexe » d’Emmanuel Macron pour la traditionnelle interview du 14 juillet.

Le choix très « jupitérien » du nouveau président de ne pas répondre aux questions des journalistes le jour de la fête nationale s’expliquerait par le fait, dit-on à l’Elysée – rebaptisé Jupiter – et cité par le quotidien Le Monde, que la « pensée complexe du président se prête mal au jeu des questions-réponses avec des journalistes. »

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

Non seulement donc les journalistes se voient à nouveau rabroués par celui qu’ils ont tant adoré et porté à l’Elysée, mais on imagine aisément combien la pensée du président serait aussi inaccessible pour les Français qui ont pourtant voté majoritairement pour lui.

Dans le ciel de Jupiter grossit un cyclone qui pourrait bien gronder très fort si Emmanuel Macron persiste dans cette voie, estiment de nombreux internautes. Si Jupiter est trop « complexe » pour la Terre, alors qu’étaient François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande ? se demande-t-on.

Même après le mandat d’Emmanuel Macron, la France pourrait encore se situer sur la planète Terre, avancent avec grande prudence quelques scientifiques audacieux. La Terre parle à Jupiter…

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *