Le président Donald Trump n’est en fait pas fini du tout

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

On le croyait déjà « fini » à cause de cette perpétuelle affaire des « Russes » avec qui il se serait compromis.

Dans la gauche américaine, on célébrait déjà la « probable destitution » d’un président Donald Trump contre lequel elle appelle en vain à « résister. » Mais comme chaque fois ou presque, Trump déjoue les pronostics et reprend l’avantage. Trois journalistes de CNN ont démissionné après avoir propagé une rumeur avérée fausse selon laquelle l’homme d’affaires Anthony Scaramucci, que l’on dit proche de Donald Trump, aurait discuté de la levée des sanctions avec des Russes.

Les Républicains (GOP) ont gagné plusieurs élections partielles malgré les dizaines de millions de dollars dépensés par les Démocrates totalement déboussolés. Enfin, la Cour suprême vient d’autoriser l’application effective de l’interdiction controversée du territoire américain aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane et qui avait été vidée de sa substance par plusieurs cours d’appel.

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *