La relation bilatérale Russie-Turquie se réchauffe à nouveau

Suivez Le Politique



L’énergie semble la meilleure façon pour la Russie et la Turquie pour restaurer leurs liens après leur incident aérien au-dessus de la Syrie en novembre 2015. Grâce à « un plus haut niveau de coopération qu’avec les autres pays » selon le Kremlin, les présidents Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont réussi à accélérer la construction du pipeline Turkish Stream dont la première partie devrait être livrée en 2018 et la deuxième en 2019. Le 23 juin 2017, Poutine a parlé au téléphone avec Erdogan depuis un vaisseau de pose de pipelines dans la Mer noire travaillant sur la section eaux profondes dudit pipeline. Poutine a établi un lien entre le bon niveau de coopération bilatérale et le fait que seulement sept mois après que la Russie et la Turquie aient signé un accord intergouvernemental à l’automne, « le travail soit déjà en cours. »

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.