Insultée de « bobo de merde », Nathalie Kosciusko-Morizet fait un malaise

Suivez Le Politique



En campagne sur un marché du Vème arrondissement de Paris, un homme âgé d’une cinquantaine d’années aurait envoyé au visage de Nathalie Kosciusko-Morizet les tracts qu’elle distribuait. Traitée de « bobo de merde » par cet individu lui reprochant d’avoir aidé à élire Anne Hidalgo comme maire de Paris, NKM a chuté sur le sol et perdu connaissance pendant plusieurs minutes avant d’être conduite par les pompiers à l’hôpital Cochin.

Le premier ministre Edouard Philippe a rendu visite à celle qui souffre d’un traumatisme crânien bénin. “Tous mes voeux de rétablissement à mon amie Nathalie Kosciusko-Morizet. Je condamne cet acte d’une violence insupportable“, avait auparavant écrit sur son compte Twitter M. Philippe. Le Politique souhaite à NKM un prompt rétablissement.

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *