Pierre Bousquet de Florian dirigera la « task force » antiterroriste

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

L’ancien directeur de la Direction de la surveillance du territoire (DST) – devenue DCRI puis DGSI – Pierre Bousquet de Florian dirigera la « task force » antiterroriste créée (1) à l’initiative du président Emmanuel Macron qui en avait fait une promesse de campagne.

Les directeurs de la DGSI et de la DGSE devraient être respectivement remplacés par Laurent Nunez, préfet de police des Bouches-du-Rhône depuis 2015 et Bernard Emié, ambassadeur à Alger (Algérie) depuis 2014.

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

Ce sont donc trois personnes particulièrement expérimentées qui seront en charge des problématiques les plus sensibles de la sécurité nationale française. Alors que la menace terroriste reste élevée, les services de renseignement devraient continuer à augmenter leurs effectifs à l’image de la DGSE qui recrutera 600 personnes d’ici 2020.

(1) Conseil de défense : le président Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un centre national de contre-terrorisme (Elysée, 7 juin 2017)

Vous aimerez aussi :

Double détente pour la « task force » antiterroriste d’Emmanuel Macron ?

La DGSE recrute 600 personnes

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.