Après la Chine, l’Inde ralentit et ravive l’inquiétude asiatique

Suivez Le Politique



L’économie asiatique ne serait pas aussi bonne que le disent les statistiques officielles. Cette affirmation a souvent été répétée par divers analystes ces dernières années qui estiment surestimés les chiffres de la croissance économique de l’Inde et de la Chine. Celle de la première se rapprocherait de celle de la seconde avec 7,1% sur l’année financière 2016-2017 contre 8% l’année précédente.

Partager :


Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.