“Loyers fictifs”: les Décodeurs se moquent du Monde

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Sans même attendre notre réponse, les « Décodeurs » du journal Le Monde ont accusé Le Politique de diffuser de « fausses informations » suite à la publication le 16 mars 2017 d’un article intitulé En Marche vers la fin du droit de propriété en France ?  qui a été lu par de très nombreux lecteurs. L’accusation a ensuite été republiée sur Capital, France 24 et signalée sur Facebook sans que Le Politique ne soit jamais contacté par ces différentes organisations.

Sans procès ni défense donc, la réputation de Le Politique a subi un réel préjudice sur la base d’un unique article sur plus de 700 publiés depuis novembre 2014. A ceci s’est ajoutée la demande d’En Marche pour que l’article soit retiré et que les sources soient fournies afin « de les éliminer totalement ». Le Politique a certes maintenu son article mais a publié le démenti d’En Marche et précisé dans un article plus détaillé publié le 20 mars 2017 pourquoi nous émettions cette hypothèse de projet de taxes sur les loyers dits « fictifs » ou « implicites ».

Rebondissement le 29 mars 2017 avec l’apparition d’un article sur le site du réputé quotidien Les Echos intitulé Emmanuel Macron : En Marche contre les propriétaires ? et écrit par une fiscaliste de l’IREF n’ayant aucun lien avec Le Politique. L’article a depuis été “retiré”, il est lisible via ce lien. Considérant que cet article reprend les mêmes idées que celles développées par Le Politique 13 jours plus tôt, à la différence notable que Le Politique a principalement usé du conditionnel dans ses conjugaisons, nous avons demandé aux « Décodeurs » pourquoi ils n’agissaient pas contre ce document avec la même détermination que contre celui de Le Politique.

La réponse est venue de leur directeur Samuel Laurent, journaliste pour Le Monde qui a répondu : « On parle donc d’une tribune, publiée il y a 2 heures, et donnant le point de vue d’un lobby. Bonne soirée. » Il faut donc en déduire qu’un “lobby” peut écrire ce qu’il veut mais pas Le Politique, entreprise française et réseau dûment enregistrés animés par des professionnels expérimentés de l’analyse de l’information.

Le 30/03/2017 à 10h42: Le retrait ce matin de l’article publié sur le site Les Echos augmente notre inquiétude quant à l’état de la Liberté d’expression en France. Tout débat relatif à un candidat spécifique de l’élection présidentielle 2017, même en fonction d’hypothèses détaillées et au conditionnel, semble interdit. C’est une atteinte directe aux Libertés qui fondent notre démocratie.

Conséquences

Par conséquent, Le Politique:

  • déplore publiquement la différence de traitement qui lui a été réservée,
  • s’inquiète de l’atteinte croissante à la Liberté d’expression,
  • regrette qu’un quotidien de la qualité de Le Monde se livre à de tels procédés,
  • conserve tous moyens et entend obtenir réparation pour le préjudice subi tant publiquement que dans les moteurs de recherche et les algorithmes de réseaux sociaux,
  • propose d’éteindre toute action si l’intégralité des documents publiés par Le Monde et ses partenaires – sites miroirs inclus – l’accusant de « fausses informations » sont retirés dans les plus brefs délais avec preuve(s) de signalement auprès des moteurs de recherche et réseaux sociaux stipulant que Le Politique est une source sérieuse et professionnelle comme cela est le cas depuis sa création.

Sur Twitter

decodeurs-lesechos-cyceon-1

29/03/2017 22h14:  Vous pouvez aussi lire l’article publié sur le site Les Echos sur le site de l’IREF.

Aux sources

En Marche vers la fin du droit de propriété en France ?

Comment et pourquoi voudrait-on taxer vos loyers « fictifs » ?

Lettre ouverte de Charles Rault (Le Politique) à Emmanuel Macron (En Marche)

Les attaques

Non, Emmanuel Macron ne veut pas faire payer un loyer aux propriétaires

Macron et la « taxe sur les loyers fictifs » : une rumeur qui ne meurt jamais, en six points

Détox : le loyer fictif, la supertaxe sur les propriétaires que les anti-Macron prêtent à tort au candidat

Complément d’enquête. Médias : menteurs ?

Présidentielle. Les fausses informations de la semaine

@decodeurs @lemondefr @lesechos #Presse #Médias #Macron #EnMarche

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.