Les Russes sont partout, même dans votre bulletin de vote

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

« Nous sommes sur le point d’avoir potentiellement deux pays européens où la Russie pourrait perturber la direction (politique), » s’est inquiété le sénateur américain et Républicain Richard Burr, président de la puissante commission du Sénat sur le renseignement.

Selon lui, il est sain de prévenir qu’à l’image de ce qui « fut déjà essayé au Monténégro et aux Pays-Bas, » la Russie mène diverses activités sous couverture destinées à s’impliquer dans les élections françaises et allemandes. La production et la diffusion de « fausses informations » participeraient de cet effort d’influence politique.

Dès lors présume-t-on qu’à l’instar de l’ouvrier américain au chômage de Détroit, l’ouvrier français au chômage de Dunkerque voterait Marine Le Pen, candidate du Front National (FN), principalement à cause des Russes.

Cet article est réservé aux Abonnés. 75% reste à lire.

Abonnez-vous pour 5€ et soutenez Le Politique.
Le Politique est intégralement financé par ses Abonnés:
– Soutenez un média indépendant,
– Accédez à l’intégralité du site,
– Ne lisez que le plus pertinent.

Abonnez-vous ou Connectez-vous

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.