François Fillon attaque l’autre Hollande

Suivez Le Politique



Sauf que nous ne parlons pas de François Hollande, président sortant mais en fait d’Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle pour En Marche (EM). Rebaptisé « Emmanuel Hollande » par son adversaire François Fillon lui aussi candidat pour Les Républicains (LR), ce dernier a estimé sur Twitter « qu’avec le ralliement de l’ancien premier ministre socialiste Manuel Valls, il est clair désormais que le gouvernement Hollande joue les prolongations. »

Partager :


Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.