La situation générale de l’Afghanistan se détériore

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le contexte sécuritaire général de l’Afghanistan n’est pas statistiquement pire qu’il ne le fut auparavant, cependant la sophistication des opérations et le choix des cibles par les groupes militants locaux inquiètent.

Après l’attaque du siège des services de renseignement (NDS) au sud-est de Kaboul le 1 mars 2017, l’attaque le 8 mars 2017 de l’hôpital militaire de Kaboul fournit des informations qui confirment la complexification de l’environnement tactique et des forces en présence. Si l’attaque du 1 mars 2017 fut revendiquée par les Talibans, celle du 8 mars 2017 le fut par l’Etat Islamique (EI).

Cet article est réservé aux Abonnés. 75% reste à lire.

Abonnez-vous pour 5€ et soutenez Le Politique.
Le Politique est intégralement financé par ses Abonnés:
– Soutenez un média indépendant,
– Accédez à l’intégralité du site,
– Ne lisez que le plus pertinent.

Abonnez-vous ou Connectez-vous

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.