François Fillon repasse devant Emmanuel Macron

Suivez Le Politique

(c) Cyceon.fr


Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

(c) Le Politique.frEn vue de l’élection présidentielle française, les “big data” relatives au 1er tour qui aura lieu le 23 avril 2017 donnent deux candidats de droite en tête, à savoir Marine Le Pen du Front National (FN) à 28% suivi de François Fillon à 18,2% pour Les Républicains (LR). Au lendemain de la mobilisation réussie des militants LR au Trocadéro, Fillon repasse devant le candidat de centre-gauche Emmanuel Macron d’En Marche (EM) à 18% avec une très courte – et fragile – avance de seulement 0,2 points de pourcentage.

Cet encouragement en faveur de Fillon tend à prouver les informations de Le Politique selon lesquelles une large majorité des électeurs LR privilégient son programme “de droite” plutôt que celui de “centre-droit” proposé par ses détracteurs. Le Pen poursuit sa course largement en tête, profitant mécaniquement de l’actualité mouvementée au LR. A gauche, Jean-Luc Mélenchon du Front de Gauche (FDG) à 14,2% ferait un peu mieux que Benoit Hamon du Parti Socialiste (PS) à 13,5%, démontrant là encore que les partis “traditionnels” seraient doublés soit par leur gauche soit par leur droite.

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 5 euros par mois.
  2. Par chèque avec 60 euros par an.

L’équilibre des forces politiques donnerait environ 48.8% pour la gauche et le centre contre 51,2% pour la droite. Cependant, la réalité politique nationale serait plus proche d’un équilibre de 43% pour la gauche contre 57% pour la droite, considérant qu’un nombre important d’électeurs du centre-droit pourraient cette année voter pour Macron plutôt que pour Fillon.

Ces données résultent d’une analyse de données recueillies par Le Politique et ne sont pas constitutives d’un sondage stricto sensu. Toutefois, Le Politique avait compté Donald Trump comme favori dès l’été 2015 puis l’estimait le plus à même de gagner l’élection présidentielle américaine dès l’automne 2015. Quant à la politique française, Le Politique avait identifié avec un mois d’avance la dynamique en faveur de François Fillon, précédemment à sa victoire lors de la primaire de la droite et du centre en novembre 2016.

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.