Un an après, l’échec complet d’Emmanuel Macron sur tous les sujets

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Contributeur
Claire Beauchamp est féministe, libérale et passionnée d'histoire politique.

Les opinions exprimées ci-dessous sont uniquement celles de l'auteur et ne sont en aucune façon celles de Le Politique. Pour la liberté d'expression, vous êtes invités à contribuer au Débat.

Seulement 100 chômeurs de moins entre le 30 avril 2017 et le 31 mars 2018, sans oublier le million de chômeurs supplémentaires lors du temps passé par Emmanuel Macron au ministère de l’économie sous la houlette de son mentor, l’ex-président socialiste François Hollande.

En matière diplomatique, ni la frappe militaire contre la Syrie ni le tango amoureux presque gênant avec Donald Trump n’ont apporté le moindre succès notable à un « Jupiter » finalement bien impuissant.

En matière sécuritaire, la délinquance et la criminalité ont explosé tandis que la justice n’a jamais été aussi clémente avec les plus dangereux malfaiteurs.

En matière de sécurité nationale, la France est une authentique passoire où espions étrangers et terroristes islamistes s’affairent sans guère craindre quelque réponse malgré le travail courageux de services de renseignement manifestement débordés.

En matière de terrorisme, Emmanuel Macron semble totalement aveugle et sourd puisqu’en dépit du fait que des Français meurent assassinés régulièrement dans nos rues, il poursuit la politique dite des « bisournours » pensant que quelques tweets d’une totale vacuité et quelques bougies allumées suffiront à défaire la gravissime infiltration islamiste.

Dépourvu d’expérience militaire, policière ou de renseignement, Emmanuel Macron paraît ne rien comprendre du tout aux sujets régaliens, une sérieuse lacune pour le constitutionnel « chef des Armées ».

En matière européenne, l’« amie » Angela Merkel écoute Emmanuel Macron mais ne prend aucune décision qui aille dans son sens. L’euro fort approfondit l’hécatombe industrielle et économique de la France tandis que l’Allemagne s’enrichit comme jamais au prix d’un déséquilibre qui sera probablement fatal à l’Union européenne (UE).

En matière économique, la croissance et la consommation sont déjà au point mort après un rebond technique puisque ayant touché le fond.

En matière fiscale, les taxes et les impôts ont explosé et la pression fiscale en France bat tous les records, même au niveau mondial. Les retraités sont achevés par la hausse de la CSG tandis que les contribuables payent le litre de diesel à 1,450 euros pour 70 dollars le baril en 2018 contre 1,080 euros pour 110 dollars le baril en 2014, preuve de la hausse terrifiante des taxes décidée par Emmanuel Macron.

Celui qui fut un échec accablant comme ministre de l’économie poursuit sur sa lancée comme président de la République. Pour preuve ultime, un an après son élection, des citoyens français sont égorgés en plein Paris par des islamistes réfugiés et dûment fichés, potentiellement aidés par d’autres islamistes infiltrés dans les services de l’immigration. Face à cela, Emmanuel Macron a choisi le silence.

La situation est dramatique et les médias subventionnés redoublent d’activité pour cacher cette vérité. La France est En Marche vers le gouffre. L’échec est total.

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications et d'étoffer notre traitement plus équilibré de l'actualité, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 2 euros par semaine.
  2. En ligne avec 5 euros par mois.
  3. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Claire Beauchamp

Claire Beauchamp est féministe, libérale et passionnée d'histoire politique.

3 pensées sur “Un an après, l’échec complet d’Emmanuel Macron sur tous les sujets

  • 16 mai 2018 à 11 h 48 min
    Permalink

    Partageant votre opinion, je voulais néanmoins préciser qu’à mon sens, la politique « anti-terroriste » de Macron est une politique qui a été réfléchie. On peut lui accorder beaucoup de maux mais pas celui d’être stupide. Notre président, toujours à mon sens, a choisi de sacrifier un certain nombre de ses « sujets » pour des ambitions beaucoup plus personnelles. En effet, il ne faut ni se mettre à dos une certaine frange de la population, ni se mettre à dos l’UE, et donc Merkel, si on vise quelque chose en 2022 voir mieux.
    A titre personnel, je suis convaincu que Macron veut être de roi de l’Europe. La France est trot petite pour ses ambitions, les Français encore plus.

    Répondre
  • 17 mai 2018 à 8 h 06 min
    Permalink

    Une horreur ce gouvernement dirigé par un gourou qui ne pense qu’à s’enrichir tout en appauvrissant les autres. Le vrai principe d’une secte. Un infâme personnage qui passe son temps à mépriser tout le monde, à insulter les Français et à ridiculiser le pays sur la scène internationale. Aucun principe, pas de manières, un personnage abject. Et dire qu’il y a encore des abrutis pour abonder dans son sens.

    Répondre
    • 23 mai 2018 à 13 h 36 min
      Permalink

      Ce n’est pas une question d’argent. L’argent pour ces gens ne représente qu’un moyen. Non, l’important pour eux c’est la conquête du pouvoir et ensuite le garder.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *