Migrants : désastre humanitaire et sanitaire dans Paris, une course annulée

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Voilà une décision qui résumerait à elle seule la situation catastrophique de la ville de Paris concernant l’afflux ininterrompu de migrants depuis 2014.

Après plusieurs dizaines d’évacuations vers la province dont des communes où les élus ne furent même pas prévenus au préalable, chaque fois de nouveaux migrants vinrent aussitôt remplacer les précédents au point que le gouvernement d’Emmanuel Macron a renoncé à de telles opérations.

Dès lors, l’installation de plusieurs centaines de migrants sur les barges du canal Saint-Denis a contraint les organisateurs à annuler la course du Grand Paris, une course à pied de 10 kilomètres reliant Paris et Saint-Denis.

« Ces camps de fortune grossissent et s’étendent de jour en jour. D’après les estimations les plus récentes, ils regrouperont dans les prochaines semaines plus de 2.500 réfugiés », indique l’organisateur dans un communiqué. « Aucun autre parcours ne permet de franchir le périphérique en toute sécurité, » ajoute-t-il.

Cette annulation ne serait que le symptôme d’une problématique plus étendue puisque « contrairement à que vous prétendez Madame Hidalgo (Anne Hidalgo, Maire de Paris NDLR), les campements de migrants du nord-est de Paris n’ont jamais disparu depuis 2014, » expliqué Deborah Pawlik (1), conseillère de Paris et de la région Ile-de-France pour Les Républicains (LR), devant le conseil de Paris.

« Il y a 2 ans, Anne Hidalgo souhaitait la bienvenue aux migrants à Paris. Aujourd’hui, la même Anne Hidalgo dénonce avec des trémolos dans la voix la situation « inhumaine » du campement de La Villette. Toute honte bue… » ajoute son collègue Pierre Liscia (2) sur Twitter.

« Je me suis rendue sur le camp de migrants de La Villette dans le 19e arrondissement de Paris. La situation y est intenable : c’est un désastre humanitaire et sanitaire. Il faut que l’Etat agisse et y fasse respecter la loi, » confirme Valérie Pécresse (3), présidente de la région Ile-de-France.

Notes

(1)

(2)

(3)

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications et d'étoffer notre traitement plus équilibré de l'actualité, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 2 euros par semaine.
  2. En ligne avec 5 euros par mois.
  3. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

2 pensées sur “Migrants : désastre humanitaire et sanitaire dans Paris, une course annulée

  • 4 mai 2018 à 10 h 42 min
    Permalink

    Ne croyez pas que l’Etat interviendra directement de lui-même….La situation est connue depuis longtemps et si la volonté des gouvernants avait été de résoudre le problème nous n’en serions pas là…mais voilà la France est une terre d’asile pour tous …et les asso spécialisées sont là pour vous le rappeler chers citoyens et vous faire la morale. Nous n’en faisons pas assez pour les accueillir….mais alors vraiment pas assez c’est évident!
    L’Etat et ,la ville de Paris n’ont pas les moyens pour régler ce problème nous dit-on.
    Surprenant?
    Pas vraiment…….IL faudra arriver au bout du bout pour qu’une solution soit trouvée…par force!
    Et si l’on faisait prendre cette misère en charge par tous les citoyens du pays ?
    Une idée qui doit faire son chemin en haut lieu.

    Répondre
  • 5 mai 2018 à 11 h 06 min
    Permalink

    Désormais les Parisiens vont connaître les affres des favelas & de leurs joyeuses bandes organisées.
    La France remercie Bruxelles pour cet afflux de « bien vivre ensemble » ou encore de cette « chance pour la France ».
    Les taxes & les impôts ne cessent d’exploser et ainsi de paupériser une partie tirs plus importante du peuple de France. Les lois liberticides ne cessent d’imposer aux Français(es) un style de vie qui ne correspond plus en rien à l’inscription des frontons de la république, soit sous le libellé »Liberté, égalité, Fraternité ». Qui aujourd’hui pourrait annoncer fièrement que la France serait une démocratie…?!
    Bruxelles & ses collabos gauchos socialopes organisent méthodiquement, scrupuleusement la destruction des peuples d’Europe, aux seuls profits des marchés spéculatifs du CAC 40.
    Si les peuples d’Europe n’y prennent garde, ils vont sombrer dans les abysses d’une civil war, civilisationnelle, ethnique & religieuse.
    J’ajoute & j’en termine, une partie tjrs plus importante des Français quittent le pays, les raisons n’en sont pas tjrs la pression fiscale & correspondrait mieux à l’endroit du ressenti de ce mal vivre qui aujourd’hui conduit une partie significative des Français à s’exiler.
    La France n’a plus d’espoir, la France désespère, la France sombre, la faute en revient essentiellement à ceux & celles qui ont jugez bon de voter pour le fils adoptif des Rothschild, ils vont devoir assumer, j’en suis navré & plus encore…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *