Le cœur de la duchesse Anne de Bretagne a été volé au musée Dobrée de Nantes !

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le reliquaire en forme de cœur, couronné en or, est une pièce d’orfèvrerie rare façonnée en 1514, année du décès de la duchesse Anne de Bretagne.

Conservé au musée Dobrée à Nantes (Loire-Atlantique), il aurait été volé dans la nuit de vendredi 13 avril 2018 au samedi 14 avril 2018. L’infraction est intervenue trois jours après une journée spéciale « Anne de Bretagne » (1) organisée par l’émission Secrets d’Histoire présentée par Stéphane Bern et diffusée sur France 2.

Joyau historique de la Bretagne, son vol suscite un vaste mouvement collectif sur les réseaux sociaux (2) pour appeler les pouvoirs publics – et particulièrement le ministère de l’intérieur (MININT) – à mobiliser des moyens significatifs pour le retrouver.

« On souhaite éviter que les voleurs ne fondent cette œuvre, il faut être clair. C’est ce que nous redoutons et c’est là-dessus que nous souhaitons alerter », a déclaré Julie Pellegrin, directrice Grand patrimoine du conseil départemental de Loire-Atlantique, sur France 3. « C’est une véritable catastrophe, c’est comme si on volait La Joconde. (…) C’est comme si on nous arrachait une part de notre identité », ajoute l’historien Frédéric Morvan.

Cet évènement vient rappeler la multiplication des vols, pillages et vandalismes perpétrés contre les biens Catholiques et dans les Eglises. Beaucoup de Français estiment que le gouvernement et les pouvoirs publics devraient sensiblement augmenter les moyens destinés à lutter contre ce phénomène d’ampleur et en croissance continue depuis plusieurs années.

Notes

(1)

(2)

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications et d'étoffer notre traitement plus équilibré de l'actualité, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 2 euros par semaine.
  2. En ligne avec 5 euros par mois.
  3. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *