L’information en continu suscite le doute, favorise les Fake News

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

L’internet est autant vecteur de bonnes choses que de mauvaises. Comme bien des outils, l’usage qu’on en fait détermine grandement son utilité et sa pertinence. Avec l’émergence il y a maintenant plus d’une décennie des réseaux sociaux, l’information se communique – et se répand – à la vitesse d’un simple commentaire sur Facebook ou sur Twitter.

Sommés d’être les « premiers sur l’actualité » afin de remplir leur « mission » d’information en temps réel, les chaînes d’information en continu reprennent – trop – souvent des informations dont la crédibilité laisse souvent à désirer et dont la fiabilité ne semble estimée qu’a posteriori. Le cas du drame survenu à Munster (Allemagne) le 7 avril 2018 est symptomatique d’un traitement parcellaire et instable de l’information, générant comme d’habitude son lot d’inexactitudes et de rumeurs.

l’intégralité de cet article est réservée aux Abonnés

Abonnez-vous pour 5€ et soutenez Le Politique.
Le Politique est intégralement financé par ses Abonnés:
– Soutenez un média indépendant,
– Accédez à l’intégralité du site,
– Ne lisez que le plus pertinent.

Abonnez-vous ou Connectez-vous

Partager :

Vous êtes des milliers à lire Le Politique, intégralement financé par ses abonnés et donc 100% indépendant. Afin de poursuivre nos publications et d'étoffer notre traitement plus équilibré de l'actualité, votre soutien est indispensable:

  1. En ligne avec 2 euros par semaine.
  2. En ligne avec 5 euros par mois.
  3. Par chèque avec 60 euros par an.


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.