Christophe Castaner peut-il lutter contre le terrorisme et accueillir des djihadistes ?

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

L’ancien premier ministre socialiste Manuel Valls a réitéré sur CNEWS son opposition catégorique au retour des djihadistes de Syrie et d’Irak. Après le discours du président de la République Emmanuel Macron en hommage national au Colonel Arnaud Beltrame, les Français attendent des actes forts.

Parmi ceux-ci, plus de 90% d’entre eux expriment comme M. Valls leur rejet définitif des individus partis en Syrie et en Irak et devenus de fait et par choix des ennemis.

l’intégralité de cet article est réservée aux Abonnés

Abonnez-vous pour 5€ et soutenez Le Politique.
Le Politique est intégralement financé par ses Abonnés:
– Soutenez un média indépendant,
– Accédez à l’intégralité du site,
– Ne lisez que le plus pertinent.

Abonnez-vous ou Connectez-vous

Partager :


© Le Politique, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.