Le « petit délinquant » Radouane Lakdim était un « client sérieux » de la DGSI

Suivez Le Politique



Cliquez ici et accédez à tout Le Politique pour 5 euros.

Dans l’argot des services de renseignement, être un « client sérieux » indique que vous bénéficiez d’un traitement plus profond que la moyenne proportionnellement à votre potentialité de dangerosité. Les derniers éléments disponibles montreraient qu’à rebours de la version de « petit délinquant » voire « d’inconnu » servie par quelques médias apparemment désireux de limiter « la casse », l’islamiste Radouane Lakdim en faisait bien partie.

l’intégralité de cet article est réservée aux Abonnés

Abonnez-vous pour 5€ et soutenez Le Politique.
Le Politique est intégralement financé par ses Abonnés:
– Soutenez un média indépendant,
– Accédez à l’intégralité du site,
– Ne lisez que le plus pertinent.

Abonnez-vous ou Connectez-vous

Partager :


Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.